La Table de l'Espadon au Ritz

Les meilleurs produits magnifiés par le savoir-faire et l’inspiration d’un chef de talent, qui signe, avec son équipe, des assiettes subtiles et percutantes, parfois très originales.

Evènement parisien très attendu, le restaurant gastronomique de l’Hôtel Ritz Paris a rouvert ses portes le 9 juin 2016, après une fermeture de plus de quatre ans pour des travaux de rénovation pharaoniques.

Si vous connaissiez déjà le restaurant du Ritz, vous ne serez pas vraiment pas dépaysé par le nouveau cadre de La Table de l’Espadon, certes plus clair et plus allégé que l’ancien, mais toujours avec tout ce qu’il faut de boiseries, de tentures et  de lustre en cristal pour qu’il règne une atmosphère de luxe absolu.  

La Table de l'Espadon, luxueux restaurant double étoilé de l'Hôtel Ritz.

Un décor superbe, en parfaite harmonie avec la grande cuisine de Nicolas Sale, talentueux cuisinier qui nous avait déjà séduits avec sa belle cuisine contemporaine à ses débuts parisiens au Hyatt Regency Madeleine, et qui revient dans la capitale la toque auréolée de quatre étoiles Michelin : deux gagnées à la Table du Kilimandjaro et deux autres conquises au Kintessence à Courchevel.espadon restaurant hotel ritz nicolas saleLa grande histoire gourmande commencée au Ritz avec de grands cuisiniers comme César Ritz, Guy Legay, puis Michel Roth, et qui devrait donc se poursuivre avec Nicolas Sale, qui a été consacré Chef de l'année 2017 par le magazine Le Chef... en même temps que François Perret, Chef Pâtissier du Ritz.

 

Une réouverture qui démarre donc très bien, comme nous l'a d'ailleurs prouvé notre dernier dîner à La Table de L'Espadonespadon ritz paris 75001 lang

Ce repas fut en effet un grand moment de bonheur gourmand ouvert sur le thème de la langoustine, déclinée ici en trois temps : d'abord sous forme d'une très délicate eau de langoustine prise en gelée, puis d'une queue de langoustine crue, émincée et rehaussée de caviar Impérial, citron frais et crème poivrée, et enfin de langoustines rôties aux agrumes escortées de champignon japonais enoki à la pistache, et d'une nage de coco-citron vert.
ritz espadon paris 75001 la2

Suivait du Saint-Pierre cuit à la perfection, agrémenté d'une succulente sauce au au safran, et acccompagné d'une fricassée d'artichauts, de légumes et de coquillages. Un plat plein de délicates saveurs méridionale qui nous a enchanté.
espadon ritz paris 75001 st pierre

Pour finir, place aux tablettes crémeuses, crumble cacao et fleur de sel  du talentueux Chef Pâtissier François Perret que nous avions déjà connu au Shangri La. Un vrai bonheur pour les fans de chocolat..ritz espadon paris 75001 des

Pour arroser votre repas, faites confiance à  Estelle Touzet, brillante sommelière consacrée Sommelier de l'année 2012 par le magazine Le Chef, qui saura trouver armi les quelque dizaines de milliers du Ritz, celle(s) qui accompagneront le mieux votre dîner.  


Compte tenu de toutes ces qualités et d'un service de grande classe parfaitement orchestré par Philippe Cousseau, rien d'étonnant si le Michelin à déjà accroché trois étoiles à la toque de Nicolas Sale en 2017, deux pour la Table de l'Espadon, et une pour les jardins de l'Espadon... un minimum sellon nous !


Comptez quelque 250 € hors boisson pour un excellent dîner. Menu signature à 345 € et menu découverte à 195 €. 

 

La Table de L'Espadon 

Ouvert tous les jours au dîner.

Accueil jusqu'à 22h. 

Voiturier. 
Hôtel Ritz
15, place Vendôme à Paris 1er 
Métro : Opéra 
Plan du quartier

.

 

Extraits de la carte :

Le Canard (78 €)

L’appât: Eau de pomme verte, magret fumé et graines à l’ancienne acidulées Foie gras mi-cuit, moût de raisin à la moutarde de Brive

Cuisse confite en dim sum, bouillon au vinaigre de cidre

 

L’Asperge (94 €)

L’appât: Velouté, brunoise croquante et ail noir

Les blanches cuites au naturel, oignons rouges et crème de Bresse au chardonnay Les « Marquises » rôties minute, émulsion à l’algue nori et salicornes
*

Le Bar de ligne (140 €)

Servi en plat Escoffier

Le fil: fenouil en mousseline, fondant et à cru

Jus de coquillages mousseux aux grains de noyaux d’olives

 

Le Pigeon « Impérial » (95 €)

Cuit en croûte de pain « poivre, sel, gingembre et thym »

Le fil: Navets caramélisés aux épices, condiments et cuisses confites

 

Le Ris de veau (120 €)

Poché, rôti, croustillant

Le fil: Petits pois à la Française et fleur de tagète
*

Le Citron (32 €)

La Touche: Gelée et sucre d’agrumes, fraicheur de persil

Le dessert: Meyer en segments, palmito caramélisé et crème fraîche, sauce zist et zeste

La sucrerie: Meringue glacée au citron

 

Le Chocolat Jamaya (34 €)

La touche: Meringue fondante au cacao, granité au vinaigre de framboise

Le dessert: De Jamaïque en ganache intense, parfait dentelle croustillante, poivre et sel

La sucrerie: En éclat et légèreté

 

 

La Rhubarbe (35 €)

La touche: Dim Sum de banane confite, nage de rhubarbe tiède, râpé de clou de girofle Fuseaux crémeux, bonbons croquants et sorbet

La Sucrerie : Juste pochée et Brousse de Rove
*

Nos meilleurs restaurants étoilés de Paris :

Le Grand Véfour - Le Carré des Feuillants - Atelier Robuchon Saint Germain - L'Epicure au Bristol - L'Atelier Joël Robuchon Etoile La Table de l'Espadon au Ritz Laurent Alain Ducasse au Plaza Athénée

Wahid à l’Hôtel Thoumieux L'Abeille au Shangri-La Sur Mesure... par Thierry Marx  Le Grand Restaurant par JF Piège -