Le Grand Véfour

Pin it
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 0.00 (0 Votes)

Nous ne pouvons pas évoquer le nom du célèbre Grand Véfour, sans avoir une pensée pour notre ami, le regretté et talentueux Raymond Oliver, qui obtint ici même trois étoiles Michelin en 1953. Une consécration bien méritée par ce chef hyper talentueux.

Il conservera même ses étoiles pendant trois décennies, jusqu'à ce qu'il décide de passer la main en vendant l'ex Café de Chartres, fondé en 1784, au groupe Taittinger. 

Le Grand Véfour, le superbe et remarquablerestaurant de Guy Martin.

C'est d'ailleurs à cette époque que des travaux de rénovation mirent en valeur l'exceptionnel cadre Directoire d'époque, aujourd'hui classé aux Monuments Historiques, qui avait fini par presque disparaître sous la patine accumulée au fil des ans.Grand Vefour, le fastueux restaurant parisien de Guy Martin Il faudra attendre quelques années et l'arrivée de Guy Martin, pour que la maison fasse  à nouveau partie du cercle restreint des grands restaurants étoilés au Michelin. Une consécration tout à fait justifiée par l'immense talent de Guy Martin, cuisinier d'une particulière sensibilité, un peu à l'écart des écoles et des chapelles, ce qui ne l'a pas empêché d'être consacré par ses pairs « Meilleur cuisinier de l'année » en 1998.Grand Véfour, Guy MartinSa cuisine est une vraie cuisine d'émotion, délicate et légère, toute en nuance, lui a valu le hit parade des guides et de la presse gastronomique, avec tout ce qu'il faut d'étoiles Michelin, de toques GaultMillau et assiettes Pudlowski. Si nous décernions également de tels trophées, nul doute qu'il figurerait aux premiers rangs de notre sélection. Le Grand Véfour de Guy Martin, les ravioles de foie grasLors de notre dernier repas, nous avons voulu privilégier ses plats signatures. Si c'est votre première visite, nous vous conseillons de faire comme nous et de débuter votre repas sur ses succulentes ravioles de foie gras et crème foisonnée truffée. Le Grand Véfour de Guy Martin, le parmentier de queue de boeuf aux truffesBien que nous soyons des fans de l'emblématique pigeon Prince Rainier III, nous sommes restés sur la ligne des mets incontournables et nous avons donc commandé son exceptionnel Parmentier de queue de boeuf aux truffes; qui donne ses lettres de noblesse à un plat d'inspiration populaire.

Enfin, à l'heure du dessert, ne ratez à aucun prix l'original et délicieuse tourte d'artichauts et légumes confits escortée d'un  sorbet d'amandes amères. L'une de ses plus étonnantes et exquises créations.

Mais ne pensez pas qu'il faille forcément casser sa tirelire pour découvrir cette grande maison : l'exceptionnel menu du déjeuner n'est qu'à 115 €, ce qui est un véritable cadeau compte tenu : de ce cadre unique où les tables ne sont pas numérotées, mais baptisées Cocteau, Colette, Victor Hugo... en mémoire des illustres habitués d'alors ; de cette cuisine éblouissante de Guy Martin ;  d'un service d'une rare perfection placé sous la houlette de Christian David ; et d'une remarquable carte des vins composée par Romain Alzy. 

Un restaurant à découvrir au moins une fois dans sa vie. 

Environ 260 € hors boissons à la carte. Menus à 115 € (déjeuner) et 315 € (dégustation).

Restaurant Le Grand Véfour
Fermé vendredi soir, samedi et dimanche
Accueil jusqu'à 21h45. 
Voiturier. 
17, rue de Beaujolais à Paris 1er 
Métro : Palais Royal 
Plan du quartier

.

Extraits de la carte :
Ravioles de foie gras, crème foisonnée truffée 98 €

Thon rouge de Méditerranée préparé de différentes façons,

jus de tomate relevé au poivre long 75 €

Foie gras de canard cuit entier, lait vanillé, pamplemousse rose,

popcorn au poivre sauvage Voatsiperifery 98 €

*

Turbot en épais tronçon servi nacré,

laqué au jus de volaille et basilic, la barbe poêlée, radis daïkon 126 €

Homard bleu rôti, chou rave confit et en fine purée agrémenté de baies roses,

fumet de homard réduit 118 €

Parmentier de queue de bœuf aux truffes 112 €

Pigeon Prince Rainier III 128 €

*

Cube Manjari, framboises à la citronnelle et estragon,

sablé aux flocons d'avoine 40 €

Des fraises et rhubarbe déclinées, rehaussées à l'anis étoilé 34 €

Crème brûlée aux artichauts, légumes confits, sorbet aux amandes amères 34 €

*

Restaurants à Paris *

Pour découvrir d'autres restaurants du 1er arrondissement, cliquez sur les onglets en gras :
Restaurant 
La Brasserie du Louvre, Place du Palais Royal à Paris 1er  
Restaurant Spring, 6 rue Bailleul Paris 1er  
Restaurant 
Chez la Vieille, 37 rue de l'Arbre Sec à Paris 1er 
Restaurant 
1 place Vendôme, 1 place vendôme à Paris 1er 
RestaurantYam'tcha, 4 rue Sauval à Paris 1er  
Restaurant 
Kong, 1 rue du Pont-Neuf à Paris 1er 
 

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies