Kei

Pin it
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 0.00 (0 Votes)

Ce restaurant était autrefois celui de Gérard Besson, grand cuisinier disciple de Garin, qui avait été couronné de deux étoiles Michelin ici même pour sa cuisine classique exemplaire avant de prendre une retraite bien méritée.  

Aujourd'hui c'est Kei kobayashi qui a repris cette maison réputée de Paris, mais dans un registre tout à fait différent... déjà couronné de deux étoiles au Michelin plus que méritées. 

Kei, un restaurant d'exception à Paris

Mais n'allez surtout pas imaginer que la cuisine de Kei kobayashi est influencée par le Japon, pays dont il est originaire et où il fit ses premières armes avant de travailler avec de grands cuisiniers français comme Jean-François Piège ou Christophe Moret.  

Même si ses plats sont réalisés dans un esprit artistique voir pictural avec un talent extrême et hors du commun, et même si parfois du yuzu ou autres épices exotiques s'invitent dans ses exquises créations, ne lui dites pas qu'il prodigue une cuisine nipponisante. Vous le fâcheriez presque et il n'aurait pas tort de soutenir qu'il s'exprime dans le registre de la cuisine française... avec un esprit particulièrement créatif et très contemporain.  

Le Kei a Paris, les légumes du pot-au-feu froids en geléeAinsi, à chaque service, seuls 25 convives peuvent s'installer dans l'élégante salle à manger, dont le décor distingué semble vouloir pour que rien ne vienne détourner votre attention de ce qu'il y a dans l'assiette.  

Ce jeune et brillant chef ne propose d'ailleurs pas de carte, mais juste des menus qui changent en permanence selon la saison et le marché.  

Ainsi, vous ne retrouverez peut-être pas lors de votre visite ses succulents légumes du pot-au-feu froids en gelée, accompagnés de dés de saumon fumé et de mousse de caviar d'aubergines. Une entrée d'une rare finesse et d'une grande élégance, qui illumine la table avec ses couleurs vives et ses fleurs... comestibles bien sûr.  

Le Kei restaurant, le homard bleu de Bretagne, servi avec une vinaigrette à la tomateMême heureuse surprise avec son homard bleu de Bretagne, servi avec une vinaigrette à la tomate, de la sauce pistou, et des girolles. Un ensemble harmonieux où bien entendu la chair du décapode prime, car cuite à la perfection, et où chaque ingrédient sert finalement de faire valoir.  

Et nous espérons pour vous que lors de votre visite, vous pourrez goûter son dessert « Tout chocolat », exquise variation cacaotée composée de mousse au chocolat blanc, de croustillant caramel de poudre de chocolat au lait et de sorbet au chocolat noir.  

Ce ne sont là que quelques exemples, car si vous faites comme nous en optant pour le menu-dégustation du dîner en huit services, vous verrez que la créativité de ce cuisinier atypique semble ne pas avoir de limites.  

kei4bdUn vrai moment de bonheur, accompagné par un service parfait, avec une superbe carte des vins d'où le talentueux sommelier-directeur de salle saura tirer les meilleurs accords en harmonie avec votre repas.  

Menu du dîner (hors boisson) de 6 à 8 mets : Découverte à 110 €  (sauf samedi soir), Dégustation à 150 € et Prestige à 220 €. Menu du déjeuner  (hors boisson) de 5 à 8 mets : Déjeuner à 58 €, Dégustation à 125 € et Prestige à 199 €

Restaurant Kei
Fermé dimanche et lundi. 
Accueil jusqu'à 21h
5 rue du Coq Héron Paris 1er
Métro Les Halles
Plan du quartier

 Extraits de la carte :

  • Salade de betteraves au caviar
  • Légumes du pot-au-feu servis froids et gelée de consommé au yuzu
  • Beignet de homard, caviar, mousse de concombre au wasabi blanc
  • Homard bleu de Bretagne, vinaigrette à la tomate, sauce pistou, et girolles
  • Coffre de pigeon rôti et laqué au condiment miso épicé, cuisse confite glacée au jus, 
    poireau crayon et kumatsuna grillés
  • Nage de pêches grillées, meringue yuzu, sorbet et bulles verveine
  • Tout chocolat », mousse au chocolat blanc, croustillant caramel, 
    poudre de chocolat au lait, sorbet au chocolat noir
    *

Restaurants à Paris *

Pour découvrir d'autres restaurants du 1er arrondissement, cliquez sur les onglets en gras :
Restaurant 
Chez Vong, 10 rue de la Grande Truanderie à Paris 1er
Restaurant 
le Dali,  Hôtel Meurice, 228 rue de Rivoli à Paris 1er  
Restaurant 
l’Escargot Montorgueil,  38 rue Montorgueil Paris 1er 
Restaurant 
le First, Hôtel Westin, 234 rue de Rivoli à Paris 1er
Restaurant 
Le Fumoir, 6 rue de l’Amiral Coligny à Paris 1er
Restaurant Goumard, 9 rue Duphot à Paris 1er
Restaurant 
Le Grand Véfour, 17 rue de Beaujolais à Paris 1er
Restaurant 
The Beef Club, 58 rue Jean-Jacques Rousseau à Paris 1er

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies