TaoKan Saint-Germain des Prés

Tout nouveau, tout beau : ce restaurant chic ouvert en lieu et place d'une ex table japonaise, fera vraisemblablement partie des meilleures nouveautés de l'année 2012 à Paris.  

Pourtant, rien ne prédestinait particulièrement son créateur, Christophe Daine, à se lancer dans la restauration. Mais pour son coup d'essai, cet ex ambassadeur de grandes marques de luxe françaises en Asie, a réussi un coup de maître !

Tao Kan, un restaurant asiatique ultra chic et choc à Saint-Germain-des-Prés.

Tao Kan, une adresse asiatique raffinée à ParisRiche de sa parfaite connaissance du monde du luxe et de la cuisine Extrême-Orientale, Christophe Daine a en effet su créer une escale gourmande originale et atypique. Ainsi, son restaurant affirme déjà sa différence avec son cadre zen et épuré, sans chinoiseries de pacotilles. Ses trois salles à manger sont vraiment élégantes, avec des tables de couleur ébène qui créent un contraste avec un parquet en bois clair, et des plaques translucides et d'un rouge intense, couleur emblématique de la Chine, qui tranchent sur des murs gris clair.

 

Côté cuisines, tout se passe au vu et au su de tous : elles ne sont séparées de la salle à manger que par de grandes baies vitrées, qui laissent voir le chef Tien-Dat virevolter du wok aux fourneaux.

Taokan, un resto chinois chic et élégant D'ailleurs, ce chef n'est pas un inconnu pour nous, puisque nous l'avions déjà croisé au restaurant Chez Madame Ly dans le 17ème. Mais ici,  c'est une version de la cuisine asiatique, beaucoup plus libre et inspirée par le maître des lieux qu'il interprète... avec beaucoup de bonheur !

 

Nous avons en effet beaucoup apprécié ses grands classiques asiatiques revisités, comme ses exquis raviolis pékinois grillés «Gyoza».

 

Bonne pioche encore avec ce filet de boeuf spicy à la vietnamienne. Un plat épuré aux saveurs fines et soutenues, qui laisse à la traîne bien  des spécialités du genre baptisées « larmes du tigre », et qui sont proposées dans certaines maisons branchées à Paris. Mais un conseil, si vous avez le palais aguerri aux saveurs pimentées, demandez à ce qu'il soit servi vraiment spicy : il n'en sera que meilleur !Taokan et sa cuisine chinoise raffinéeNous n'avons pas goûté de poisson... mais ce sera pour une autre visite, car nous avons trouvé judicieux de proposer la même recette, avec le choix entre trois poissons différents : sole entière, filet de bar ou saumon.taokan restaurant chinois plat 2

En fin de parcours, la carte propose quelques douceurs classiques ou revisitées comme les comme les perles de coco, les nems au chocolat ou les crêpes au thé vert et aux fruits frais. Sympa... mais les desserts n'ont jamais été le point fort de la gastronomie chinoise.  

Toutefois, ils devraient bientôt être à la hauteur du standing gourmand de la maison, Christophe Daine prévoyant de faire réaliser par des stars pâtissières de Paris, quelques desserts exotisants.

 

En tous cas, nous vous recommandons vivement cette table, où vous allez passer un excellent moment dans une atmosphère « classe ».

 

L'addition : environ 50 € parfaitement justifiés.

Restaurant TaoKan
Fermé le dimanche
Accueil jusqu'à 22h30
Voiturier

8 rue du Sabot Paris 6ème 
Métro Saint-Germain-des-Prés
Plan du quartier  



 

Extraits de la carte :

  • Sha La : Mi-cuit de bœuf poivré, salade d'herbes aromatiques (12 €) 
  • San Wen Sha : Emincé de saumon cru, légumes croquants (12 €) 
  • Assortiment de dim sum (15 €) Petites crêpes croustillantes aux crevettes (19  €) 
  • Xia Gao Xia : Crevettes spicy sur grill teppan (26 €) 
  • Zhen Yu : sole entière, bar ou pavé de saumon, sauce sablée maison (de 25 à 30 €) 
  • Tao Kan Ya : Magret de canard au cinq parfums grillée au teppan (24  €) 
  • Loc Lac Beef : Filet de bœuf spicy à la vietnamienne (27 €) 
  • Kuo Mi Ci (perles de coco (8 €) 
  • Lu Cha Bing : Crêpes au thé vert au chocolat (10 €) 
  • Ba Si : Banane ou pomme au caramel filé (10 €)
    *

Restaurants à Paris *Restaurants à Paris 6 ème*