Saturne

Pin it
3 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 3.00 (1 Vote)

On vous avait dit qu'on irait bientôt tester le restaurant Saturne ouvert par Sven Chartier et Ewen Le Moigne, deux ex du resto Les Racines, pour vous dire ce que nous en pensons : c'est fait ! 

Vu le buzz qui a entouré cette ouverture, réserver c'était un peu comme décrocher la lune. Mais avec beaucoup de patience,  on y est arrivé ! Nous pouvons donc maintenant vous donner notre point de vue documenté sur ce restaurant tendance.

Le Saturne, un bon restaurant… mais ne lui demandez pas la lune !

Déjà côté décor, c'est hyper lumineux, avec des tables et un plancher en bois clair, des murs tout blanc, une salle épurée avec une grande verrière au-dessus (faudra voir ce que ça donne quand il fera beaucoup de soleil), une cuisine largement ouverte et, sur tout le mur qui courre à gauche de l'entrée, de grands rayonnages vitrés sur lesquelles attendent des vins choisis par Ewen Lemoigne.saturne, un restaurant tendance à la Bourse

Choisis est d'ailleurs le terme qui convient, car Ewen Lemoigne n'est pas de ceux qui servent du sauvignon ou du merlot mou du genou. Lui son crédo, ce sont des vins qui ont de la personnalité et du caractère. Ceux qu'il nous a servis en avaient, et ça, on a adoré !

Ici, pas de carte mais deux menus-dégustations écrits dans un style texto (on disait télégraphique autrefois !).

Ainsi, nous avons ouvert notre agape (nous avions choisi le menu à 59 €) sur "Saint-Jacques Normandes, huître noire". Et bien c'était bon dans une agréable déclinaison de saveurs iodées.
Restaurant Saturne, une idole du foodingPour suivre, on nous proposait des "Gnocchis ortie, chèvre fermier, herbes sauvages" : Il s'agissait de gnocchis verdoyants, agrémentés de tous les ingrédients énoncés dans le nom du plat. C'était bon mais sans plus, et on a moins aimé que la première entrée.

Venait ensuite le "Homard Breton, céleri rave, jambon cru". Un très joli plat composé d'un demi-homard, couronné d'une émulsion sans beaucoup de goût comme c'est presque toujours le cas, mais ça donne du look... et on a vraiment apprécié la saveur de ce décapode cuit à la perfection.saturne restaurant plat

Côté viande, c'était "Boeuf du Limousin, scorsonère, crosnes, cresson". En fait du filet de boeuf, escorté des racines annoncées et d'un bouquet de verdure. Simple et Zen, mais très bon et tendre. Toutefois comme on ne vous demande pas la cuisson souhaitée, ça peut ne pas plaire à tout le monde et finir dans un aller-retour vers la cuisine pour affiner la cuisson.

Nous n'avons pas goûté au "Comté fruité vieux 25 mois de Poligny" proposé avec un supplément de 8 €. Mais le dit Comté est émincé très très finement, jusqu'à lui donner un air aérien. C'est peut être un plus au niveau visuel, mais pas forcément au niveau du goût.

Enfin, le dessert "Châtaigne, caroube" apportait un agréable point d'orgue onctueux et sucré à ce repas.

Nous n'avons bien entendu pas d'avis sur la "Barbue de Bretagne, coquillages, légumes des jardins", qui constituait le plat principal du menu à 39 €. Mais les assiettes que nous avons vu passer étaient absolument superbes et la barbue semblait top.

En conclusion, Swen Chartier est un excellent cuisinier, mais quand on a travaillé avec Passard, le contraire serait étonnant. Sa cuisine est très originale et d'une grande délicatesse et précision. Donc bravo.

Dommage toutefois que le service soit si long. Comme nous étions arrivés assez tôt, on n'a pas trop à s'en plaindre. Mais la table voisine en était juste au homard Breton près de deux heures après son arrivée. Donc vaut mieux venir avec des gens qui ont de la conversation, et surtout ne pas oublier de  vous y prendre très à l'avance si vous voulez réserver une table .

Enfin, si les prix étaient assez raisonnable à l'ouverture, ils ont quand même sensiblement augmenté... mais ne sont quand même pas excessifs pour un restaurant qui a reçu une étoile Michelin en 2016 !

Menu carte blanche à 95 € (165 € avec les accords mets/vins). Menus à 50 € (déjeuner) et 90 €..

Restaurant Saturne
Fermé samedi et dimanche
Accueil jusqu’à 22h
17, rue Notre-Dame-des Victoires Paris 2e
Métro Bourse
Plan du quartier

.

 

Extraits de la carte : 

  • Tartare de veau, huître Utah Beach, noix fraîche 19 €
  • Tourteau, radis red meat et raifort, jus de betterave au vinaigre de cidre 19 €
  • Anguille fumée, miel et moutarde, pickles d'oignon rouge, capucine 19 € 
    *
  • Turbot de Bretagne, céleri-rave et poireau crayon, moules et jus de crevettes grises 29 €
  • Pigeonneau au sarment de vigne, polenta de Grand Roux au sang, crosnes et salsifis 29 €
  • Cochon de lait de Bigorre, choux de Bruxelles, topinambour et olive noire 29 € 
    *
  • Chocolat, coing, glace au foin 12 €
  • Carotte, yuzu, faisselle de chêvre 12 €
  • Oseille, framboise, lait ribot 12 € 
    *

Restaurants à Paris * Restaurants à Paris 2eme *
Pour découvrir d'autres restaurants du 2 éme  arrondissement, cliquez sur les onglets en gras :
Restaurant Aux Lyonnais 22 rue Saint-Marc à Paris 2e
Restaurant Edgar 31 rue d'Alexandrie à Paris 2e
Restaurant Terroir Parisien Brongniart Place de la Bourse Paris 2e
Restaurant Pascade par Alexandre Bourdas à Paris 2e

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies