La Scène au Prince de Galles

Pin it
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 0.00 (0 Votes)

Le Prince de Galles à fermé le restaurant La Scène.
Après quinze mois de travaux de rénovation, le prestigieux Hôtel Prince de Galles, chef d'œuvre de l'Art Déco va rouvrir ses portes au cœur des Champs-Elysées.
Bien entendu, nous nous sommes précipités pour découvrir son nouveau restaurant, La Scène, où officie la brillante cuisinière Stéphanie Le Quellec, lauréate du concours Top Chef en 2011. 

La Scène, l'élégant restaurant tendance du Prince de Galles à Paris.

Executive Chef de ce palace parisien, Stéphanie Le Quellec a également apporté sa contribution à la décoration du restaurant mis en scène par Bruno Borrione. Nous avons d'ailleurs bien aimé le look contemporain de cette escale gourmande au cadre albâtre, avec une cuisine coiffée d'un rideau en cristal de Murano totalement ouverte sur la salle, où des tables en marbre de Carrare et des sièges design en cuir blanc créent un joli contraste avec les murs boisés. La Scène au Prince de Galles le patio

Bien entendu, on n'a pas touché au superbe décor Art Nouveau du patio toujours aussi joli avec ses mosaïques Art Déco, où quelques tables permettront aussi bien de prendre un verre que de faire un repas dans une ambiance bucolique.

 

Pour être en parfaite harmonie avec le nom du restaurant, la carte se décline en trois actes, un pour les entrées, un deuxième pour les poissons, un troisième pour les viandes et enfin un dénouement pour les desserts.La Scène au Prince de Galles

Nous vous recommandons d'ailleurs d'opter pour la formule en quatre assiettes, qui vous permet d'avoir un aperçu plus large des créations de Stéphanie Le Quellec, pour une addition à peine plus élevée que pour un repas à la carte en trois temps.

 

Ainsi, après une mise en bouche autour du champignon de Paris, nous avons goûté l'oeuf frais des fermes d’île de France, entrée constituée d'un jaune d'oeuf tiède et acidulé, niché dans un cercle d'asperges vertes et de morilles avec en prime une mouillette aux asperges et beure salé.

 

Une entrée vraiment très agréable, qui mêlait habilement la saveur printanière des légumes, avec l'onctuosité de ce jaune d'oeuf à peine tiédi.La Scène au Prince de Galles des entrées délicates

Venait ensuite du homard bleu, cuit à la perfection et escorté de petits pois à la française à la verdeur chlorophyllienne, le tout surmonté d'un espuma de jambon ibérique. Une création marine, aussi belle que bonne qui mettait parfaitement en scène le décapode.La Scène au Prince de Galles, la cote de veau du Limousin

La troisième étape de notre repas était constituée par une côte de veau de lait du Limousin, simplement rôtie pour que rien n'altère le goût délicat de cette viande servie avec d'exquis agnoloti farcis de burrata, de mini salades romaine, et un jus déglacé au parfum discret de citron confit.

 

Un mets d'une grande délicatesse, dont la viande était cuite à basse température. 

 

On peut épiloguer sans fin sur le choix de ce mode de cuisson... à la mode, voire un peu trop vu, par rapport à une cuisson classique où on laisse la viande reposer sur un coin du fourneau après l'avoir vivement saisie à la poêle. L'essentiel étant quand même que cette version soit réussie et permette de se régaler... ce qui était le cas !La Scène au Prince de Galles, le dessert autour de la fraise

Enfin, notre repas se dénouait sur une déclinaison de fraises des bois agrémentée de rhubarbe, de fleur d'oranger et de feuilletage caramélisé. Une sublime création de Yann Couvreur,  tout jeune pâtissier qui possède déjà un sacré talent et qui devrait assurément faire parler de lui au cours des prochaines années.    

 

Pour tout vous dire, nous avons également goûté ses framboises « tulameen » autour de l’olive et sorbet framboise, c'était au moins aussi bon dans un registre encore plus original.

 

La carte des vins présentée par l'habile sommelier Philippe Marques étant vraiment bien composée, et le service dirigé par Pascal étant vraiment efficace et courtois, le restaurant La Scène est promis à un bel avenir.Stéphanie Lequellec, chef à la Scène au Prince de Galles

D'ailleurs, inutiled'être devin pour dire que le Michelin 2014 ne devrait pas rester insensible au talent de Stéphanie Le Quellec, qu'une étoile est un minimum, voire deux, comme c'était déjà le cas dans le restaurant de Tourette où elle officiait avant de venir ici.

 

A suivre... mais pas la peine d'attendre le guide rouge pour avoir de bonnes raisons de découvrir La Scène. 

 

Malgré son standing et sa cuisine, ce restaurant est en effet est l'une des plus délicieuses et des plus belles affaires de Paris ; que vous pouvez même vous offrir à très bon compte grâce au menu du déjeuner.  

 

Comptez environ 140 € hors boissons à la carte. Menus à 125 € en quatre services ou 185 € en six services. Brunch à 115 €.le dimanche de 12h à 15h. 

Restaurant La Scène 
Hôtel Prince de Galles
Toujours ouvert

33 Avenue George V Paris 8e 
Métro George V
Plan du quartier

.

 

Extraits de la carte : 

Grenouilles  Cuisses dorées / Cardamome verte / Sucs de déglaçage / Blanquette des mollets 46€

Œuf des fermes d’Île de France : Jaune tiède acidulé / Topinambour / Truffe noire 48€ 

Betterave maraichère En textures / Vieux comté / Truffe noire 38€
*

Saint Pierre « petit bateau » aiguillette étuvée à la fleur de bigaradier / quelques asperges et fines pousses - 65€

Le ris de veau - Belle pomme doree au sautoir / Scorsonères et salsifis / Calamansi 70€

Agneau allaiton : Coffre rôti à la marjolaine / blettes maraîchères / Bouillon intense d’olive - 68€  
*

Fraises des bois : Simplement marinées / Mousse à l'Amaretto / Sorbet Earl Grey  26€

Vanille d'origine : En crème glacée / Esprit d'une omelette norvégienne 32€

Rhubarbe de plein champs : En croute de sucre / Sorbet 26€
*

 

Restaurants à Paris * Restaurants à Paris 8ème * 

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies