Cobéa

Pin it
3.75 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 3.75 (2 Votes)

Fini Monsieur Lapin,qui avait connu ses heures de gloires avec la cuisine néo-bourgeoise de Franck Enée, habile chef qui cuisinait le lapin sous toutes ses formes... ou presque, aujourd'hui remplacé par le restaurant Cobea

La maison a en effet reprise par Philippe Belissent, talentueux cuisinier qui officiait autrefois à la table élégante de l'Hôtel de la rue des Beaux Arts, où il avait d'ailleurs rapidement gagné sa première étoile MIchelin.

Cobea, un remarquable restaurant étoilé au Michelin.

Pour ouvrir ce restaurant, Philippe Bélissent s’est associé à son ami Jérôme Cobou, habile sommelier du restaurant où il officiait autrefois. Cobea, un restaurant étoilé au MichelinD’où le nom original de cette escale gourmande au cadre chic et chaleureux, qui reprend les deux premières lettres des noms de famille de ses deux propriétaires, avec en prime le « a » de associés.

Côté carte pas de prise de tête, car le chef a composé une carte XXS, avec seulement huit options, qui sont proposées dans un trio de menu allignant de quatre à huit assiettes.
Restaurant Cobéa - 75014 Paris – L'amuse bouche à la betteraveComme on était là pour goûter, on n'a pas fait dans la demi-mesure, et on a choisi la formule en huit services... mais voilà déjà ce qui vous attend, si vous optez pour le menu à quatre temps.

Quelle que soit la formule choisie, votre repas s'ouvre sur un amuse-bouche autour de la betterave. Dès la première bouchée, quel choc ! Ca part fort, dans une explosion de saveurs terriennes qui déjà donne le "la" de ce qui vous attend.
Restaurant Cobéa - 75014 Paris – Les couteaux en persilladePuis, on vous sert des couteaux de plongée, cuisinés avec des encornets et une persillade distinguée.

Ces mollusques bivalves, qu'on n'osait d'ailleurs pas servir autrefois dans les restaurants côtés, prennent ici leurs lettres de noblesse. Ils se font tendres, fondants, et vous régalent de délicates saveurs iodées. 
Restaurant Cobéa - 75014 Paris – Le pigeonneau à l'orientale Vient ensuite la lotte à la plancha, avocat et pamplemousse. Encore une réussite, avec un beau pavé de poisson cuit au cordeau, juste soutenu pas les notes suaves de l'avocat et celle plus pointues du pamplemousse.

Pour suivre, voilà du pigeonneau, servi dans un registre oriental composé d'houmos de miel et de citron, ces notes exotiques sachant toutefois se faire assez discrètes, pour que le volatile, d'une cuissons parfaite, tienne le premier rôle. Encore un grand plat.
Restaurant Cobéa - 75014 Paris – La fraise meringuée Enfin, le dessert, servi en deux assiettes, se composait d'une fraise "meringuée", particulièrement capiteuse et un gros carré de chocolat au lait épicé.

Nous pouvons attester que le reste de la carte est de la même veine, et nous avons passé les huits étapes de notre repas avec autant de plaisir et d'appétit.

Même s'il est vrai que les menus-dégustations se multiplient dans Paris, peu d'entre eux atteignent un  tel niveau de qualité.
Restaurant Cobéa - 75014 Paris – La salle à MangerAlors, si vous voulez vraiment vous faire plaisir, signez un blanc-sein à Jérôme Cobou pour qu'il accompagne chaque mets d'un vin choisi : vous ne le regretterez pas.
 
Nous on a adoré du début jusqu'à la fin, et nous sommes prêts à parier que Philippe Belissent retrouvera son étoile lors de la sortie de la prochaine édition du Michelin. Autrement, ce serait une véritable injustice !

Hé bien, nous avons été à nouveau entendu, Philippe Belissent ayant été récompensé d'une étoile Michelin dès 2012 : on applaudit des deux mains !

Menus composés de 4, 6 ou 8 " recettes " tarifés de 90 à 125 €. Menus à 55 et 75 € au déjeuner.

Restaurant Cobéa  
Fermé dimanche et lundi
Accueil jusqu'à 21h45
11 rue Raymond Losserand Paris 14
Métro : Gaité
Plan du quartier

Extraits du menu carte du dîner :

Courgettes Bio de Mr Quayron, Poivron-Miel

Tourteau Sauvage de Bretagne

Coquillages et Fenouil en Tartelette

Cabillaud de Ligne de Bretagne

Pressa Ibérique « Bellota  

Canette Fermière, Cerise-Piment

Beaufort d’été, « Chalet d’Alpage »

Framboise-Meringue  

et Chocolat-Noisette 
*

Restaurants à Paris * Restaurants à Paris 14éme *

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies