Maison Noura au Printemps Haussmann

Maison Noura au Printemps Haussmann

Pin it
3.5 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 3.50 (1 Vote)

L’histoire de Noura remonte à l’époque des eighties, quand Jean-Paul Bou Antoun ouvre son premier restaurant libanais avenue Marceau à Paris : l’aîné d’une grande famille, puisque l’on ne compte à ce jour pas moins de 13 boutiques traiteurs et restaurants Noura dans la région parisienne.

En 2019, la saga de la maison familiale Noura, se poursuit avec l’ouverture d’une nouvelle enseigne Noura au cœur du chic « Printemps de la Femme ».

 Les restaurants Noura investissent le printemps de la femme.

 Une escale orientale raffinée, tout à fait à sa place dans l’univers chic de ce grand magasin parisien, où l’on retrouve les plus grandes marques de la mode.

Maison Noura au Printemps Haussmann

Le talentueux architecte décorateur d’intérieur Pierre-Yves Rochon a su trouver le décor qu’il fallait pour à nouvelle antenne de la gastronomie libanaise, en concevant un cadre néo-oriental dans l’esprit d’une riche maison libanaise conjuguant l’esprit traditionnel et artisanal avec quelques touches contemporaines.

Maison Noura au Printemps Haussmann

Nul doute que ce restaurant de quelques 80 places assises va plaire avec ses  salons feutrés aux larges banquettes dans des tonalités écru, ocre, blanc et vanille, un plafond peint rappelant l’esprit de Beyrouth et un sol dans le style des tapis d’Orient.

Maison Noura au Printemps Haussmann

A la carte figure l’essentiel de la cuisine libanaise, parfois légèrement revisité pour mieux s’inscrire dans notre époque, avec bien entendu de généreux mezzés froids et chauds qui peuvent constituer le généreux préambule à partager d’un repas convivial, voir tout un repas.

Maison Noura au Printemps Haussmann

Après ça nous vous recommandons les excellent chawarmas au poulet, au bœuf ou à l'agneau, ils ont vraiment tout pour plaire.

Maison Noura au Printemps Haussmann

Pour finir une (riche !) pâtisserie libanaise s'impose, dans sa version traditionnelle ou même dans une version contemporain revisitée par le fameux pâtissier Christophe Michalak.  

Bon choix de vins libanais.

Tout ce qu'il faut pour faire un agréable repas oriental à la libanaise avec entrée plat et dessert pour environ 45€ hors boisson, et moins si vous venez y déjeuner autour d'un plat, y petit-déjeuner ou faire une pause pâtissière entre deux courses à l'heure du thé. Formule à 29€ boisson comprise au déjeuner.

Maison Noura au Printemps Haussmann
Printemps de la Femme, 1er étage
Ouvert tous les jours. Service continu de 9h35 à 20h.
58 boulevard Haussmann, Paris 9ème
Métro Havre Caumartin
Plan du quartier



 Extraits de la carte : 
Feuilles de vigne : riz, tomates, persil, labné, pignons de pin 12 €
Taboulé traditionnel au persil, tomates et blé concassé 13 €
Hommos : purée de pois chiches, jus de citron, huile d’olive 12 €
Salade Fatoush : salade mesclun et pain complet grillé au sumac 15 €
Samaké harra : ratatouille de légumes légèrement épicée 12 €
Moutabal : caviar d'aubergines, crème de sésame 12 €
Tzatziki laban : yaourt frais, concombres, menthe 12 €
Kebbé nayé : tartare d’agneau  cru et ses crudités 15 €
Sojok : saucisses épicées flambées au jus de citron 12 €
*
Croustillants : 9€ les 4 pièces :
Falafel aux fèves : croquant de fèves, pois chiches, épices et crème de sésame
Kebbe agneau : croquant de bœuf et agneau au blé concassé et pignons de pin
Fatayer épinards : rissole aux épinards acidulés et pignons de pin  
Samboussek bœuf : chausson à la viande de bœuf hachée, épices et pignons de pin
Rikakat fromage et thym : rouleau  croustillant au fromage de vache et herbes
*
Tataki de thon : piments doux fumés, hommos, poivrons, concombres,
tomates, olives noires libanaise, coriandre, persil, menthe et sauce vierge 23 €
Black cod à l’orientale : dos de cabillaud mariné aux épices et caramélisé,
poivrons et tomates mijotés à la coriandre, riz basmati à la cardamome 25 €
Club saumon fumé et labné servi avec de la salade orientale 21 €
Linguines à la poutargue et artichauts  23 €
Mix grill : poulet taouk, kefta et agneau samaké,
harra et patates douces façon batata harra 23 €
Burger kefta : bun brioché, kefta agneau, légumes grillés,
tomates, pickles de concombre libanais et  frites 23 €
Wrap de chawarma : émincé de viande de bœuf et d’agneau ou de poulet
mariné à la plancha, pain libanais et salade fatoush 21 €
Tigre qui pleure oriental : faux filet mariné aux épices,
citron vert et poêlée de légumes 25 €
*
Tartelettes pistache et crème de natef caramélisée 9 € les 4
Atayef aux fruits : mini crèpes de crème de lait aux amandes caramélisées 10 €
Halawa bil jebneh et fruits rouges :
fromage roulé à la crème de lait, fleur d’oranger, pétales de roses 10 €
Mouhalabié : flan libanais à la fleur d’oranger 10 €
Assortiment de baklawas aux amandes, pistaches et pignons de pin 9 € les 4
Knefé : fromage fondant et cheveux d’ange moulus, dorés au four 10 €
*
Pâtisseries par Michalak :
Signature mon koeur  12 €
Mini klassik chocolat pécan 12 €
Tarte pistache orientale 12 €
*

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies