MBC Gilles Choukroun

Pin it
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 0.00 (0 Votes)

Ce restaurant est définitivement fermé. 

Brillant cuisinier créatif qui a été à l'origine du mouvement « Génération C », Gilles Choukroun a fermé son restaurant MBC... qui ne sont que les initiales de menthe, basilic et coriandre : ses herbes aromatiques favorites. 
La presse qui l'avat encensé à ses débuts, l'a en effet complètement laissé tomber... alors qu'il avait toujours le même talent. Quel gachis ! 

MBC Gilles Choukroun, le restaurant original de ce cuisinier créatif.

Reste la cuisine, unique, de ce chef audacieux et hyper doué, qui réussit les mariages les plus improbables.mbc gilles choukroun

Nous avions déjà eu l'occasion de goûter sa cuisine quand il tenait les fourneaux de l'Angle Opéra, et si son originalité nous avait déjà séduits, nous préférons toutefois la cuisine qu'il sert ici. Elle semble peut-être un peu plus dépouillée qu'autrefois, mais toujours d'une incroyable originalité, avec des mariages les plus improbables mais le plus souvent réussis. C'est assez rare pour être signalé. Trop de cuisiniers qui se veulent créatifs, se contentent de l'originalité au détriment du goût final et du plaisir de leurs clients !

La carte peut sembler assez courte avec ses trois ou quatre entrées et autant de plats et de desserts, mais comme elle change assez souvent et que de toutes les façons, sauf si vous êtes déjà venus ici, ce qu'elle propose est une pure version originale, on n'a pas à s'en plaindre.

Ainsi, lors de notre visite, nous avons bien aimé sa chair de langoustine posée sur une compotée betterave/cerise et saupoudrée d'une râpée de betterave crue : un habile équilibre entre les saveurs iodées de la langoustine, celles plus douces de la betterave cuite, et celles plus « terreuses » de la betterave crue. mbc gilles choukroun platBonne pioche aussi,  que ce paleron de veau bien mitonné dans son jus très concentré, dont les saveurs confites se contrebalançaient avec celle plus vives des jeunes navets et radis verts au fruit de la passion. 

Seuls les raviolis au chocolat et olive noire escortés d'une glace au lait fermenté ont créé le débat à notre table : un bon dessert, mais pas tout à fait au niveau du reste du repas pour l'un des convives qui a trouvé que le chocolat manquait de soyeux dans sa pâte à raviolis,  mais tout à fait délicieux pour l'autre. A vous de voir !

Mais quoi qu'il en soit, c'est, l'une des cuisines innovantes et les plus réussies qui se puisse goûter à Paris.

Carte : environ 55 € hors boissons au dîner. Formule à 20 € et menu à 30 € au déjeuner.

Infos Pratiques :

 Restaurant MBC
 Fermé samedi et dimanche
 Accueil jusqu'à 22h30

 4 rue du débarcadère Paris 17e 
Métro : Porte Maillot
 

 
 Plan du quartier

 
 

 Extraits de la carte du dîner :

  • Crevettes / sésame noir / jus rouge (15 €) 
  • Foie gras  / carottes / coques  (16 €) 
  • Betteraves / truffes / vinaigre (16 €) 
  • Petits pois / lard / menthe poivrée (15 €)
    *
  • Saint Jacques / courge / oursin  (25 €) 
  • Rouget / salsifis / olives noires  (26 €) 
  • Cœur de rumsteack / cresson / topinambour  (26 €) 
  • Gigot d’agneau / pissenlits / Mostardelle  (25 €)
    *
  • Chocolat / yaourt / Selou (12 €) 
  • Mangue / maïs / Schweppes  (11 €) 
  • Macaron / amande / huile d’argan (12 €) 
  • Agrumes / fleur d’oranger / herbes fraiches (11 €) 

Restaurants à Paris * Restaurant à Paris 17 ème * 

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies