Siamin

Pin it
2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 2.00 (1 Vote)

Que demande-t-on à un restaurant exotique à Paris. Un cadre authentique à l'extrême, une cuisine sans concession aux palais européens, la réplique exacte de la street food ?

A priori on pourrait dire oui ! Mais attention, nous avons le souvenir d'échopes gourmandes de bangkok, de Chieng Maï ou de Hua Hin, qui laisseraient le gastronome perplexe et pantois, tant devant un cadre plus que rustique, que face à une cuisine qui enflamme le palais à chaque bouchée.

Siamin, un adorable restaurant asiatique plein de charme

Rien à craindre de ce genre dans cet élégant restaurant thaïlandais des Champs-Elysées, où tout a été pensé et calculé pour que les beautiful people du quartier se sentent bien et passent un agréable moment.Siamin, superbe restaurant Chinois des Champs Elysées

Objectif atteint déjà côté cadre, avec une déco hollywoodienne inspirée des temples khmers.

Rien que la vue de ces boiseries anciennes, ces bouddhas impeccablement alignés dans leurs alcôves, ces statues de pierre avec un superbe bouddha Bayon au fond de la salle vous transportent dans un Siam imaginaire où vous vous sentirez bien et assez dépaysé le temps de votre repas.

Même permissivité à la carte qui embrasse sans complexe un large registre, avec une carte qui décline la cuisine de plusieurs régions de l'ex empire du siam, de la Thaïlande au Vietnam... en passant même par la chine, avec par exemple des dim sum à la vapeur de pure origine cantonaise.

Mais qu'importe, si la cuisine n'est pas de la plus pure authenticité, du moment qu'elle est agréable... et heureusement très édulcorée côté piment, car autrement la presque totalité des convives seraient incapables de goûter ce qui leur est servi (on a encore sur le bout de la langue « le feu » de tout petits piments qui décoraient notre plat, lors d'un dîner dans l'un des meilleurs restaurants de Bangkok où nous étions d'ailleurs les seuls européens !).  

Restaurant Thailandais SIamin 75008 Paris - des mets authentiques et épicésMais attention, si vous ne trouvez pas de baguettes sur votre table, ce n'est pas pour occidentaliser votre repas, mais uniquement parce qu'en Thaïlande, on ne se sert que de cuillères et de fourchettes.

Alors selon votre envie du moment, débutez votre repas avec un tom yam koung, incontournable soupe de crevettes à la citronnelle, avec des mini brochettes satay représentatives de la cuisine du sud de la Thaïlande, ou bien un laap dip, versions locale de notre tartare.

Comme la carte est très très longue et pour vous éviter de vous y perdre, optez ensuite pour les plus grandes spécialités thaïes, telles que le homok plaa, très représentatif de la cuisine locale et grand classique du genre, à base de poisson cuit en feuille de bananier avec du lait de coco, l'agneau au poivre vert frais, ou bien encore le poulet au curry rouge et lait de coco, qui bien qu'assez épicé, ne vous donnera quand même pas un baiser de feu.

Restaurant Thailandais SIamin 75008 Paris - Les coquilles Saint-JacquesLes desserts ne sont pas un point fort de la cuisine du sud est asiatique, donc la carte a pris de grandes libertés avec les douceurs traditionnelles,  et c'est tant mieux !

Car il y a peu de gens qui doivent pouvoir apprécier le durion, le caviar des fruits là bas, surtout quand il est servi dans du lait de coco chaud au tapioca.

Voilà en tout cas de quoi passer un bon moment en attendant un possible voyage dans ces contrées lointaines.

Comptez environ 45 € hors boissons à la carte. Menus à 38 € (dîner) et 26 € (déjeuner). 

Restaurant Siamin
Fermé le dimanche
Accueil jusqu'à minuit
19, rue Bayard, Paris 8ème 
Métro : Franklin D. Roosevelt
Plan du quartier

Extraits de la carte : 

  • Som tam plaa : filet de bar cru mariné au citron vert et papaye verte (17 €)
  • Tom kha kai : potage au poulet, lait de coco et à la citronnelle (11 €)
  • Yam nua : salade épicée aux lamelles de bœuf grillé (13 €) 
    *
  • Kung chu-chi : gambas grillées, sauce curry et lait de coco (25 €)
  • Hamok plaa : cabillaud mariné cuit dans sa feuille de bananier (19,00 €) 
  • Ped chu-chi : magret de canard, sauce chu-chi au curry et au lait de coco (19 €)
  • Kaeng ped : curry rouge «feu» de filets de canard et petits légumes (19 €) 
    *
  • Riz gluant à la mangue (12 €)
  • Flan thaïlandais parfumé au jasmin (9 €)
  • Ravioli au chocolat (11 €)
  • Beignet de banane et sorbet coco (10 €) 
  • *

Restaurants à Paris * Restaurants à Paris 8ème * 

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies