Ma Chère et Tendre

Pin it
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 0.00 (0 Votes)

Encore un flop pour le restaurant du Méridien : ce restaurant est fermé !
L'Orénoc, restaurant au cadre ethnique de l'hôtel Méridien Etoile, n'avait pas eu le succès espéré malgré ses diverses évolutions entre resto spicy, fusion ou tendance... et ce même à l'époque où Claude Colliot tenait les fourneaux où il prodiguait une remarquable et exquise cuisine innovante.
On le retrouve aujourd'hui avec un nouveau look sous le nom de Ma Chère et Tendre, dans une style steak house  avec une carte où la viande rouge joue les stars. 

Ma chère et tendre, le restaurant steak house de l'Hôtel Méridien.

Aux commandes de ce temple du de la grillade, on trouve l'habile cuisinier Eric Brujan déjà en poste depuis 2008, avec pour mission de cuire ces viandes à la perfection (ce qui demande d’ailleurs beaucoup de métier si on veut qu’une viande soit au top !).Ma Chère et Tendre, restaurant du Méridien Etoile, Métro Porte MaillotIl est également chargé de concevoir les recettes et de mitonner avec talent les légumes, les sauces et tout le reste d’une carte qui a quand même laissé une toute petite place au poisson, à la volaille et aux autres viandes que le boeuf.

Lors de notre visite, parmi la grosse demi douzaine d'entrées sympathiques destinées à ouvrir cette agape carnée, nous avons choisi un crabe cake comme dans le Maryland. Ma Chère et Tendre, le crabe cake comme au Maryland En fait une grosse galette au bon goût de crabe, parfaitement condimentée, escortée d'une fraîche salade d’herbes aux agrumes présentée nichée dans un rouleau en concombre, avec un peu de mayonnaise maison... presque superflue. 

Le choix de la viande était quand même un poil plus compliqué, la première démarche consistant d'abord a essayer de trouver un consensus sur une éventuelle pièce de viande à partager !

A défaut d'être parvenu à un accord sur le choix d'une pièce de viande pour deux avec mon convive, restait quand même celui du morceau et de son persillé, le deuxième point étant le plus important, puisque dans une viande effectivement, le gras c'est le goût. Il ne faut donc pas hésiter à choisir une viande même très persillée, car les fines veinules de gras disparaissent à la cuisson.
Ma Chère et Tendre, l'entrecôte de boeuf d'Aubrac Nous avons donc opté pour une entrecôte d'Aubrac dans sa petite version (de 350gr quand même pour un plat en solo !) et nous nous sommes régalés : la viande, bien grillée, était cuite assez saignante comme demandé, et une longue maturation lui apportait tout ce qu'il fallait en terme de goût et de tendreté.

Pour avoir une vision assez large des sauces qui accompagnent les viandes, nous les avons toutes commandées (elle ne sont facturées que 2 € pièce !). Notre avis étant quand même que pour une viande de cette qualité, il est inutile de l'accompagner de la moindre sauce.

Enfin, parmi les huiit garnitures  proposées (et comprises dans le prix du plat), nous avons goûté des pousses épinards frais juste sautés, parfaites pour ceux qui veulent manger léger, ainsi qu'un gratin de macaronis à la queue de boeuf et au parmesan, certes ultra riche mais sacrément bon !

Ma Chère et Tendre, le cheesecake au Philadelphia Cream Cheese  Pour aller jusqu'au bout du rêve américain, nous avons fini sur vrai  cheesecake au Philadelphia Cream Cheese et à la marmelade de fraise, comme à New York… mais à vrai dire nous n’avions plus très faim !

Finalement, une adresse qui tient (presque) toute ses promesses : le succulent boeuf wagyu qui est très en vogue, ne figure pas à la carte ! 

C'est dommage, car cette viande très persillée de la famille du fameux boeuf de Kobé, est une vraie tuerie. Mais elle est très, très chère... et tendre, bien sûr ! 

Comptez environ 60 € hors boissons à la carte. Formule entrée, plat ou plat, dessert à 35 €. Plateau dégustation de bœuf à partir de 85 €. 

Restaurant Ma Chère et Tendre

Ouvert tous les jours
Accueil jusqu'à 23h 
81, boulevard Gouvion Saint-Cyr Paris 17e
Métro : Porte Maillot
Plan du quartier  

.

Extraits de la carte :

  • Filet de bœuf Black Angus bio en trois tartares au couteau : Traditionnel, Tex-mex, Asiatique (18 €) 
  • Crab cakes comme dans le Maryland, salade d’herbes fraîches aux agrumes, mayonnaise maison (15 €) 
  • Salade Caesar 1924 aux crevettes croustillantes panées à la japonaise (13 €) 
    *
  • Filet de bar sauvage snacké à la plancha, riz carnaroli bio en risotto à la provençale (35 €) 
  • Côte de bœuf Charolais de 1kg pour deux personnes (68 €) 
  • Entrecôte (350g ou 500g) de bœuf d’Aubrac (35 € ou 58 €) 
  • « Surf & Turf » : filet de charolais et homard grillé (43 €) 
  • Noix d’entrecôte (300g) de Black Angus Bio d’Irlande (35 €) 
  • Ribs de porc bio de l’Allier, sauce barbecue maison (26 €) 
  • *
  • Vrai cheesecake au Philadelphia Cream Cheese, marmelade de fraise (10 €) 
  • Apple pie et glace vanille (10 €) Crème brûlée à la vanille Bourbon, chutney de fruits exotiques (9 €) 
  • Coulant au chocolat guanaja 70%, servi tiède (10 €) 
    *

Restaurants à Paris * Restaurant à Paris 17 ème *

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies