68 Guy Martin

Pin it
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 0.00 (0 Votes)

Restaurant Fermé
Nous avons toujours été des fans de Guy Martin, qui prodigue au Grand Véfour une cuisine qui fait accourir les gourmets du Monde entier.
Talentueux chef créatif, Guy Martin avait repris en main le Cristal Room Baccarat, avant d’ouvrir le 68 Guy Martin, superbe restaurant éponyme installé avenue des Champs Elysées, dans l’immeuble des parfums Guerlain.

Le 68 Guy Martin : une vraie réussite dans un registre luxueux et fashion.

Nous avons été vraiment séduits par le riche décor de la superbe salle à manger aux murs recouverts de miroirs martelés à l’or, par le scintillement de ses lustres en cristal de Murano, comme par ses tables d’inspiration modernes avec leurs parures de jolis motifs colorés végétaux et floraux.

 

Mais le plus étonnant dans ce food-in-shop des Champs-Elysées, c’est la thématique qui a été retenue.

68 Guy Martin chez GuerlainLa carte a en effet été conçue par Guy Martin avec le concours de Thierry Wasser, le « nez » du parfumeur Guerlain, et elle fait la part belle à la cardamome, à la rose, à la vanille ou à la bergamote, arômes qui peuvent être aussi bien utilisés dans le domaine du parfum que dans celui de la cuisine… la difficulté étant dans l’une comme dans l’autre de ces deux vocations, de bien maîtriser les dosages.

 

Objectif atteint comme le prouve la cuisine de Fabrice Capdepont, talentueux lieutenant de Guy Martin, qui met en scène une carte qui joue avec un rare bonheur sur les arômes et les épices du monde entier… sans pour autant choquer nos palais.

68 Guy Martin le foie gras à la vanilleAinsi, nous avons adoré le foie gras à la vanille de Madagascar, qui est présenté ici entre deux fines feuilles de pâte feuilletée, agrémenté de petits champignons pieds bleus au vinaigre et de fruit de la passion dont les saveurs délicatement acidulées, forestières et fruitées, créent un équilibre particulièrement harmonieux avec le caractère plus doux du foie gras vanillé.

Une approche originale qui donne des airs de nouveauté à ce grand  classique de la cuisine française.

68 Guy Martin filet de cannette au mielNous avons ensuite choisi de poursuivre notre repas avec un filet de cannette au miel.

 

Bonne pioche, car  nous nous sommes vraiment régalés avec ce filet de canard cuit à la perfection, légèrement rosé et admirablement tendre, escorté d’une sauce au poivre de Sichuan, à l’orange et la cardamome,  délicatement épicée et d’une rare finesse.

 

Que du bonheur encore avec le cerfeuil tubéreux et les champignons des bois qui faisaient office de garniture.

68 Guy Martin Des desserts originaux et exquisIci, même les desserts décoiffent, et nous avons beaucoup apprécié la nage de pamplemousses à l’Aloé Vera et espuma d’orange sanguine. Une conclusion gourmande d’une belle fraîcheur sur des saveurs d’agrumes maitrisées.  

 

La carte des vins va peut être vous étonner par ses choix essentiellement orientés vers les vins du nouveau monde, mais rappelle juste que Guerlain fait partie de la collection de grandes maisons de luxe du groupe LVMH, qui produit également ces vins d’ailleurs très agréables.

 

Le service, plein de personnalité, mais parfaitement efficace et courtois ajute à l’agrément de cette maison à fréquenter du petit déjeuner jusqu’au dîner, en passant par des teas time raffinés.

 

Comptez environ 60 € hors boissons à la carte. Brunch à 55 € le dimanche de 12h à 15h30 

 

Restaurant 68 Guy Martin

Ouvert  tous les jours 
Accueil jusqu'à 21h30
Voiturier

68  avenue des Champs Elysées  
Métro George V 
Plan du quartier

 

Extraits de la carte :      

  • Rouleau végétal comme un maki, crémeux à la poudre de cornichons (15 €)
  • Sardines à l’escabèche et ventrèche de thon, purée fine d’artichauts rehaussée de bergamote (18 €)
  • Carpaccio de bar à la fleur d’Aloé Vera, tofu et concombre mariné au gingembre (20  €) 
    *
  • Lieu jaune, condiment citron et coriandre thaï, jus de tomates au piment d’Espelette (27 €)
  • Lotte en « Habit Rouge » aux épices indiennes, fenouil, poivrades et sauce vierge à la livèche (29 €)
  • Tartare de bœuf cru et nashi au sésame doré, trio de carottes, petites notes de fleurs d’oranger (28 €)
  • Filet d’agneau masqué aux herbes fraîches, légumes sautés à cru et menthe poivrée (32 €) 
    *
  • Macaron des Jardins de Shalimar, clémentine et bergamote (12 €)
  • Chou croquant à la vanille spiritueuse et légère (11 €)
  • La Petite Robe Noire (12 €)
    *

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies