La Dame de Pic

Pin it
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 0.00 (0 Votes)

On ne présente plus Anne-Sophie Pic, brillante cuisinière à Valence, et la seule femme en France qui ait été couronnée de trois étoiles au guide Michelin

Nous nous souvenons avec d'ailleurs avec émotion, de nos repas dans les superbes jardins du restaurant familial, autour de prodigieux menus-dégustation qui alignait pleind de mets exquis en petites portions : une rareté à l'époque !  

La Dame de Pic, l'annexe parisienne d'Anne-Sophie Pic une étoile michelin

Aussi, après avoir redonné ses lettres de noblesse à la maison, elle a ouvert une table chic à Lausanne, le 7 de Pic, et abat une nouvelle carte de son jeu à Paris : la Dame de Pic.La Dame de Pic, par Anne Sophie Pic à Paris

Le restaurant a ouvert  comme prévu le 14 septembre 2012 (bravo, les délais ont été tenus !) avec pour credo de servir une cuisine raffinée et créative dans une atmosphère sereine et élégante. Nous nous sommes donc rendus à La Dame de Pic pour en juger.
La Salle à Manger au cadre albatreDéjà le cadre confirme cette orientation, avec une façade gris souris ultra chic, une salle à manger élégante aux murs en brique blanche contrastant avec une moquette sombre et, à droite de l'entrée, des cuisines avec des baies vitrées sur la salle et sur la rue... offrant ainsi à tous le ballet des cuisiniers virevoltant autours des fourneaux.

Une véritable suite en blanc chic et gourmande !

 

A table pas de carte mais un quarteron de menus, l'un servi seulement au déjeuner, et trois autres au déjeuner comme au dîner avec des noms poétiques et évocateurs comme le menu Vanille Ambrée dans une déclinaison de saveurs épicées, le menu Iode et Fleurs, qui surfe sur la mer et les fleurs comestibles, et enfin le menu Sous-bois et Epices, dans une déclinaison plus classique.

Pour que vous puissiez mieux imaginer la gamme des saveurs qui correspond à votre choix, on déposera même à votre table un petit nuancier olfactif, sensé guider votre choix. Une idée amusante, mais nous avons quand même préféré les senteurs de ce que nous avons mangé à celles de ces échantillons. 
l'huître de Gillardeau et chou-fleur Lors de notre repas, nous avons opté pour le menu iode et fleurs, qui s'ouvrait sur une huitre spéciale Gillardeau n°3, chou-fleur et jasmin. Une entrée vraiment classe, très élégante et déjà très tentante rien qu'au regard.

La dégustation devait confirmer cette impression, les saveurs iodées de l'huître étant bien contrebalancées par celles pourtant très puissantes du chou fleur, mais très maitrisées dans ce plat, le choux fleur étant servi sous forme d'une mousse aérienne et délicate.   

 

Suivait la sardine de Méditerranée, poireaux, thé Matcha. Plat pas évident vu la puissance aromatique de la sardine ici bien maîtrisée, dans une association où le thé matcha se faisait très (trop ?) discret, mais le résultat est quand même très positif.

la poularde fermière, couteaux, épinards, fleurs d’orangerLe plat principal était constitué par un beau morceau de suprême de poularde fermière, couteaux, épinards, fleurs d’oranger, très agréablement présenté dans sa grande asssiette blanche. 

Un ensemble vraiment succulent, avec une volaille d'une rare qualité, cuite avec une rare perfection, et bien mise en valeur par les saveurs maitrisées des couteaux et même de la fleur d'oranger, qui savait rester assez discrète pour ne pas dominer le tout.

 

Nous avons fait l'impasse sur le fromage représenté par une trilogie de Savoie romarin corse, bière, miel (12 € de supplément), pour passer directement au dessert.

 la poire william réglisse, violetteIl s'agissait dans le cadre du menu choisi de poire william, réglisse et violette. Un dessert aussi beau que bon, présenté un peu dans le même esprit que l'entrée, avec des petits mamelons crémeux disposés en rond tout autour de l'ingrédien principal... mais bien entendu d'un goût diamétralement différent. Une conclusion vraiment délicate et légère qui se mange avec beaucoup de plaisir.

 

Si nous avions un souhait à formuler, c'est qu'il soit un jour institué une sorte de passeport gourmand pour franchir les frontières des menus et pouvoir ainsi papillonner en passant de l'un à l'autre à sa guise. Mais qui sait ? Ce jour viendra peut-être !

Comme le service est parfait et la cave d'une belle richesse, vous êtes assurés de passer un excellent moment et c'est bien là l'essentiel.  
  
Menus hors boissons à 59 € (déjeuner), 105 € (plaisir) et 135 € (gourmandise).   

 

Restaurant La Dame de Pic  
Fermé le dimanche.
Accueil jusqu'à 22h30.
20 rue du Louvre à Paris 1er
Métro Louvre Rivoli
Plan du quartier


 

Extraits du menu plaisir :

1ère entrée au choix
Le tourteau de casier fine gelée à la mandarine Murcott d’été,
panna cotta au sobacha rafraîchie à l’aneth

L’asperge de Roques-Hautes marinée à l’anis vert sorbet verveine-réglisse et citron Meyer
2ème entrée au choix
Les berlingots à la fondue fribourgeoise bouillon mousseux au poivre Sansho et gingembre

La mosaïque de rouget barbet et foie gras, gelée de bouillabaisse et mayonnaise à l’aneth
Poisson ou plat végétarien au choix
Le petit pois et la bergamote en risotto Acquarello, réglisse, citron et gingembre
Le saumon label rouge confit, bouillon mousseux à la coriandre vietnamienne
et au thé Lapsang Souchong févettes et petits pois
La sole de petit bateau rôtie meunière au sobacha et à la réglisse marinière et émulsion de coquillages
Viande au choix :
Le ris de veau braisé au sautoir, comté 36 mois d’affinage,
asperge blanche café Gédéo d’Ethiopie et ail des ours

Le pigeon d’Alban Terrier légèrement fumé, morilles au citron Cédrat, navets primeurs et radis
Le dessert au choix :

Le mille-feuille blanc crème légère à la rose de Damas confit au pamplemousse
Le chocolat et la mangue, mousseux chocolat Pic par Valrhona infusé au romarin,
mangue du Pérou en différentes textures

L’ananas pain de sucre confit d’ananas et coriandre,

sorbet ananas et fins sablés à la camomille ganache montée à la Chartreuse verte

La fraise gariguette et le citron cedrat, crème légère à la verveine
*

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies