BabaNilo débarque à Paris

Dessert français par excellence et mondialement connu, le baba au rhum serait né à la cour du roi de Pologne au XVIIIème siècle, et serait une déclinaison du babka polonais, ou bien du kranz voir du kokosh, pâtisseries traditionnelles à la mode juive en Europe Centrale.

Mais c’est finalement Nicolas Stohrer, descendant du chef-pâtissier polonais du roi Stanislas, dont la boutique existe encore à Paris rue Montorgueil, qui en fera un dessert à la mode en le « punchant » avec du rhum.

Des babas oui... mais griffés BabaNilo !

Puis comme toujours, quand une recette a vraiment du succès, elle se décline un peu partout et a fini par débarquer à Naples sous forme de babas-bouchons,  où le baba deviendra le dessert favori des Napolitains… aromatisé au limoncello.

Restaurateur parisien d’origine italienne à la tête du restaurant éponyme DaNilo, Danilo Bianco avait bien entendu des babas à sa carte et, vue leurs succès, il a décidé d’en faire une spécialité à part entière, en créant en partenariat avec la pâtisserie « Eva » du Faubourg Saint-Honoré, le premier point de distribution voué aux babas à Paris, dans son restaurant/épicerie fine de la rue Corvetto à Paris 7ème. babanilo c

La griffe « BabaNilo » à la conquête de Paris.

Mais chez lui le baba se moque de la tradition et sera vendu à bord d’une flottille de triporteurs, sorte de « Babattoria » ambulante, que l’on trouvera  dans les endroits les plus tendance de Paris, un peu dans l’esprit des foodtrucks que l’on croise ici ou là : La Madeleine, le Grand Palais, les Tuileries, Place Saint-Sulpice, Le Louvre, Place des Victoires, le Bon Marché, Place du Marché à Neuilly…babanilo d

Mais avec Danilo Bianco, le baba devient fou et se décline en version individuelle  mêlés de plusieurs parfums, sirops ou alcools, associé à du rhum évidemment, mais également marié à du chocolat,  ou bien aromatisé au Grand Marnier, au Cognac, aux agrumes, à la fraise, au Limoncello comme à Naples bien sûr, à la grappa, à la Vodka…

Il y en a pour tous les goûts !
babanilo eEn solo en bande dans des boîtes de 9 babas assortis, les babas bouchons de BabaNilo donner des airs ludiques à vos desserts.

Les babas bouchons de BabaNilo sont vendus 5 € les 3 babas parfums uniques, ou 19,50 € les 9 babas aux parfums au choix. 

Quelques spécialités  du genre ; sucrées : Baba rhum : le baba cool ; Baba fruits rouges : red baba ; Baba caramel : le babacar ; Baba chocolat : le baba choc ; Baba limoncello : le babacello ; Baba vodka : le baba bouchka ; Baba cointreau : le babatreau ; Baba agrumes : le babagrumes ; Baba cognac : le babagnac ; Baba grand marnier : le grand baba ; Le baba à la poire william : babapop… ou salées :  baba Pata Negra, le baba à la truffe…

DaNilo
4 rue Corvetto Paris 75008

Submit to FacebookSubmit to Twitter