yoshi

Pin it
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 0.00 (0 Votes)

Ouvert début 2012, le nouveau restaurant yoshi, créé par Bingheng Zhang, apporte une version nouvelle et originale de la cuisine japonaise à Paris. Et rien que ça, c'est déjà une une bonne nouvelle pour les amateurs de cuisine exotique raffinée 

Mais en japonais, Yoshi signifie également bien et bon, ce que nous avons pu vérifier au cours de notre repas.

Yoshi, un bon restaurant japonais.   

La salle à manger avec vue sur la cuisine n'est pas bien grande et fait même dans le mini, mais ne manque pas d'agrément avec sa déco tendance et zen avec des murs qui jouent sur un camaïeu de tons bruns, mais c'est surtout côté cuisine que ça décoiffe.  Restaurant yoshi à Paris : le chef Bingheng Zhang

Bien que formé aux grands classiques de la cuisine nipponne au fameux restaurant Kai de la rue du Louvre à Paris, Bingheng Zhang ne joue en effet pas uniquement sur le registre très (trop ?) classique de la trilogie gourmande japonaise : sushi, sashimi et brochettes ; mais emprunte avec bonheur les chemins plus rares de la cuisine néo traditionnelle japonaise, avec des plats originaux et que l'on ne trouve que rarement voir jamais à la carte des restaurants japonais de Paris.  

Il suffit pour en juger de goûter par exemple son original risotto de homard à l'ail, déjà presque un must de la maison, mais qui n'a rien à voir avec le risotto à l'italienne, et qui est plus proche ici d'une soupe, particulièrement délicate, qui laisse apprécier toutes les saveurs du décapode.  

Restaurant yoshi a Paris 16 : le dengaku, un gros tronçon d'aubergine grillée couronné d'une sauce miso Pour suivre cette entrée originale, on nous a ensuite servi un « dengaku », en fait un gros tronçon d'aubergine grillée couronné d'une sauce miso onctueuse à souhait, puis un « tonkatsu », de grosses bouchées de porc pané très croustillantes, escortée d'une sauce en V.O.  

La partie salée de ce repas vraiment originale, étant conclue sur une registre tempuras, avec une déclinaison de beignets de légumes frits dans une pâte légère et aérienne.  

Seuls les desserts s'échappent du registre nippon... et on ne s'en plaindra pas !

Restaurant yoshi 75016 Paris : Les tempuras, tempuras, déclinaison de beignets de légumes frits dans une pâte légère et aérienne.  En effet, malgré plusieurs tentatives, nous n'avons jamais été convaincus par les vertus gourmandes de la purée de haricots rouges azukis confits, les macarons aux fruits qui figurent à la carte constituant, selon nous, une conclusion sucrée cent fois meilleure !  

Une maison qui est donc à découvrir, d'autant que l'accueil et service charmant de Mengmeng Zhang, l'épouse du chef, constituent un autre atout de la maison.  

C'est quand pas très bon marché à la carte, mais ce restaurant reste quand même très fréquentable si vous optez pour l'un des épatants menus proposés midi et soir.

Comptez 45 € hors boissons à la carte. Menus de 22 à 29 € au déjeuner, 29 et 42 € au dîner

Restaurant Yoshi
Fermé le dimanche midi. 
Accueil jusqu'à 22h30
11, rue Jean Giraudoux Paris 16e
Métro George V
Plan du quartier

Extraits de la carte :

  • Aubergines en beignets et blanc de poulet en salade, sauce japonaise 10 €
  • Risotto de homard à l’ail 16 €
  • Saumon au miso 12 € 
    *
  • Gambas sauce negi au soja, balsamique, huile de sésame et poireaux hachés 28 € € 
    Assortiment de tempuras 28 €
  • Filet de bœuf sauce japonaise au soja, agrumes et huile de sésame 28 € 
    *
  • Glace au thé vert 5 €
  • Glace au sésame noir 5 €
  • Glace aux haricots rouges 5 €
    *

Restaurants à Paris * Restaurant à Paris 16 ème *

 

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies