Skip to main content
Restaurant Nneige d'été metro Emile Zola

Neige d’été

Pas d’enseigne clinquante pour ce restaurant ouvert presque en catimini pendant l’été 2014, quasi anonyme avec sa façade gris foncé.  

Il n’empêche que les gourmets parisiens ont vite repéré le restaurant Neige d’été et se pressent chez Hideki Nishi, qui s'affaire dans sa cuisine avec vue sur la salle (ou l’inverse !); tandis que son épouse s'active côté salle avec le concours d’un pro qui s’occupe également de la cave avec compétence.

Restaurant Neige d'été, un restaurant tendance à Paris.

De son côté, le décor surfe sur la mode, avec un cadre épuré dans des tons blancs neigeux,  des chaises retro et des tables en bois lazuré de peinture blanche, un grand buffet du même style qui couvre un mur de la salle à manger du fond (bien pratique pour les repas privés) et, pour éclairer le tout, des lustres Louis XV en cristal, qui contrastent avec le style de cette salle au sol en béton ciré laiteux.

Restaurant Neige d'été, la salle à manger

Sur les tables, pas de couverts, mais juste deux verre et une serviette. Mais inutile de réclamer des couverts, car ils sont logés dans un petit tiroir qui se trouve à chaque place sous le plateau de la table.

Fun, et original !  

Neige d'été, l'entrée marine

N’allez toutefois pas imaginer que tout ce décorum est destiné à vous détourner de l’assiette, car Hideki Nishi est un sacré cuisinier qui a travaillé pendant de nombreuses années avec Philippe Legendre chez Taillevent, puis au George V avec Eric Briffard : de vraies références.

Son credo : le produit avant tout ! Ainsi, ses poissons viennent directement des ports de pêche Bretons, sa viande, maturée à souhaits, est fournie par les boucheries Metzger, ses légumes bios sont livrés par Anne Bertin, et le charbon de bois vient du Japon ! 

Ce charbon de bois nippon est d'ailleurs la seule chose qui fasse référence au pays d’origine de Hideki Nishi, car sa cuisine est tout à fait d’inspiration française, avec des menus dégustation qui déclinent de succulent mets très raffinés, tous présentés avec beaucoup d'élégance.

Neige dété, le dessert

Ainsi, nous nous sommes vraiment régalés avec son gaspacho à la marinière, puis son remarquable encornet poêlé aux girolles et petits pois couronné d’un espuma aérien et d’une fleur de bourrache aux saveurs iodées, et enfin avec ce melon mascarpone qui faisait office de dessert.

Ce n’était que le menu à 35 € du déjeuner, donc une véritable affaire vue la qualité des mets… mais inutile de saliver sur ces plats, car comme les menus évoluent selon le marché et l’humeur du chef, il y a peu de chance pour que l'on vous serve la même chose! 

Le soir, le menu est encore plus généreux avec ses deux entrées, ses deux plats et ses deux desserts. 

Une adresse que nous vous conseillons de découvrir  sans tarder, car il y a fort à parier qu’il faudra bientôt beaucoup de patience pour pouvoir réserver une table... même si les prix ont sensiblement augmentés depuis notre test ! 

Menus à 45 € au déjeuner (80 € avec 4 verres de vins en harmonie), 80 € au dîner (130 € avec 5 verres de vin en accord).  

Restaurant Neige d’été
Fermé dimanche et lundi. Accueil jusqu’à 22h30
12 rue de l'Amiral Roussin Paris 15e
Metro Commerce 
Plan du quartier 
   

Exemple de menu du dîner :      

  • Tourteau, gelée de homard, caviar d’Aquitaine  
    *
  • Encornet de Bretagne, petits pois, girolles 
    *
  • Barde ligne poêlé, déclinaison de cèpe  
    *
  • Canard Challandais, foie gras, maïs 
    *
  • Melon, mascarpone 
    *
  • Tout pêche 
    *
  • Petit four 
    *