Skip to main content
Restaurant La Ferrandaise Paris 5e- Métro Odéon

La Ferrandaise

Il y avait déjà l'Aubrac. Alors pourquoi pas la Ferrandaise ? Donner un nom de vache à un restaurant, semble presque devenir une mode à Paris.

C'est en tous cas le choix de Gilles Lamiot, chaleureux patron de ce bistrot au joli cadre rétro, et ardent défenseur (voir sauveur) de cette race bovine du Puy-de-Dôme. 

La Ferrandaise, un très agréable restaurant voué à la bistronomie

Mais plus que ce nom original, ce qui fait le succès de la maison, c'est  surtout son exquise cuisine sincère vouée à la bistronomie !

ferrandaise restaurant 23 s1

Gilles Lamiot qui est Maître Restaurateur, a d'ailleurs reçu le prix Lebey du meilleur bistrot parisien, récompense bien justifiée tant par le cadre que par la cuisine de cette adorable escale gourmande, également gratifiée d'une assiette Michelin.

Restaurant La Ferrandaise à Paris 5e. La salle

Il est vrai que la maison ne manque pas d'attraits avec son charmant et agréable cadre rustique qui conjugue pierres et poutres apparentes avec à la suite un adorable salon à l'ambiance feutrée, idéal pour vos repas privés.

Au au sous sol on découvre une admirable cave voutée parée de tonneaux de toutes tailles qui créent une atmosphère vraiment sympa !

ferrandaise restaurant 23 ss 1

Mais où que vous soyez, vous apprécierez une remarquable cuisine bourgeoise comme on en trouve, hélas, de moins en moins à Paris. De la haute bistronomie, parfaitement interprétée par le chef Christophe Claude-Tenas, talentueux cuisinier qui excelle dans le registre classique et qui a composé une carte où tout fait envie !

En guise d'apéritif, nous avons pris un verre de Côte du Rhône Loch Ness 2019 de la maison,que nous avons accompagné d'une tranche de terrine maison particulièrement onctueuse préparée par le patron.

ferrandaise restaurant paris entree 23

Comme entrée, nous avons opté pour la pastilla de champignons pleine de délicieuses saveurs sylvestre, coiffée d'un œuf au jaune bien coulant : un vrai délice.

Après avoir longuement hésité entre la tête de veau et la blanquette de veau riz pilaf, nous avons finalement choisi ce grand classique de la cuisine bourgeoise servi dans sa cocotte avec une viande bien fondante, agrémentée d'une onctueuse sauce à la crème, avec tout ce qu'il faut de petits oignons, de carottes et de champignons pour faire notre bonheur

ferrandaise restaurant plat 23

Nous avons enfin conclu sur un Paris-Brest, dessert trop souvent galvaudé, mais qui tenait ici toutes ses promesses avec sa pâte à chou légèrement croustillante et sa succulente crème très pralinée.

ferrandaise restaurant dessert 23

Une adresse rare, avec tout ce qu'il fallait pour composer un repas mémorable arrosé de quelques uns des bons vins au verre proposés sur l'ardoise, et vraiment incontournable pour tous les amateurs de bonne cuisine classique et bourgeoise aujourd'hui si rare à Paris !

Malgré toutes ses qualités ce bistrot n'est même pas cher : le menu carte n'est qu'à 42 € pour une entrée, un plat et un dessert.  Impeccable menu "Assiette" avec entrée, plat et dessert à seulement 20€ au déjeuner. 

Restaurant la Ferrandaise 
Fermé dimanche et lundi. Accueil de 11h à 15h et de 19h à 23h30
8, rue de Vaugirard Paris 6e
Métro : Odéon
Site Internet : www.laferrandaise.com
Plan du quartier
Afficher le numéro*
*N° de téléphone non surtaxé

Cliquez sur ce lien pour voir la carte

 ***