L'Arôme

Pin it
3.25 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Avis 3.25 (2 Votes)

On avait connu Eric Martins dans de grands restaurants parisiens  (Le Doyen, Hélène Darroze, Lucas Carton....), puis dans son bistrot du quinzième (L'Ami Marcel) où il avait fait un tabac. 

Le voici aujourd'hui à la tête de L'Arôme,  restaurant cossu et feutré du quartier des Champs-Elysées où il aborde, avec bonheur et succès, le registre de la grande cuisine.

L’Arôme, un restaurant étoilé aux Champs Elysées.

Si nous avions trouvé le cadre un peu fatigué lors de notre première visite, cette réserve est maintenant obsolète.L'Arôme, restaurant d'Eric Martens, avec Joël Thiebaut aux cuisinesLa maison a en effet été entièrement relookée dans un style cossu et feutré par la décoratrice Valérie Serin, et les cuisines (toutes neuves et au top de la technique) sont maintenant largement ouvertes sur la salle, ce qui permet de voir le chef et son équipe s'activer aux fourneaux.

 

Mais le vrai spectacle se trouve dans l'assiette !

Thomas Boullault qui a travaillé dans  de grandes maisons comme le Royal Monceau ou le George V, est vraiment un cuisinier hyper doué, et notre repas était au moins au niveau d'un étoilé du Michelin.

Tout nous a plu : la qualité des produits, l'équilibre des sauces qui les accompagnent, la diversité des légumes d'accompagnement, et l'élégance avec laquelle le tout est dressé dans l'assiette.L'Arôme, bon restaurant chic des Champs ElyséesBon, vous l'avez compris : nous avons été plus qu'enchantés par notre repas qui s'ouvrait sur une poêlée de cèpes de châtaignier et figues de Soliès, et sur une délicate tarte aux légumes de Joël Thiébault (une référence !), agrémentée de copeaux de vieux parmesan et de caviar d'aubergines grillées au feu de bois.

 

Puis nous nous sommes tout autant régalé avec les joues de lotte « à la plancha », baeckoff de pommes de terre et poireaux de Créance à l'huile de truffe noire du Haut Var, et l'excellent pigeonneau rôti aux herbes à la moutarde violette de Brive.

 

Et ce n'est pas le succulent macaron datte-citron réalisé par l'habile pâtissier maison Arnaud Besnard qui est venu gâcher notre plaisir. Bien au contraire, il nous a fait terminer notre agape sur une note sucrée (mais pas trop !) des plus réussies.

N'attendez pas un instant pour découvrir cette table, dont les prix sont finalement très raisonnables, puisque pour le prix d'un simple restaurant branché, on fait un grand repas.

N. D.L.R. Nous avons été entendus : en 2009, soit près de six mois après que nous ayons publié cet article, le Michelin a décerné une première étoile à l'Arôme.

Menus à 109 € (découverte) 129 € et 159 € au dîner. Menus à 59, 79 et 99 € au déjeuner.  

 

Restaurant l'Arôme 
Fermé le samedi et le dimanche
Accueil jusqu'à 22h30
Voiturier au dîner
3 rue St Philippe du Roule Paris 8e

Métro : Saint-Philippe du Roule  
Plan du quartier

 

Extraits de la carte :
Tartare de veau aux câpres de Salina et fleur de cazette,
buratta fumée par nos soins et beignets d’huitres chaudes
Bar façon Ikejimé en carpaccio, marinade du soleil levant et spaghettini de radis daïkon

Tarte de légumes cuits et crus, à la vinaigrette de truffe noire, copeaux de vieux parmesan
Pressé de tourteau Breton de l’arôme, avocat hass,
riz koshihikari, eau de tomate au piment fumé de la véra

*

Légine australe rôti aux épices Tandoori, pulpe nero di sepia au riz sauvage et oseille rouge

Saint-Pierre aux morilles, Asperges vertes rôties, condiment aux agrumes

et graines de Sarazin soufflées, ail des ours et jus marbré au vin d’Arbois (+29€)

Filet de bœuf rôti et sa sauce périgueux aux baies de cassis,

asperges vertes de Mallemort, condiment aux airelles et cardamome verte

Selle d’agneau farcie aux herbes, petit pois à la française

et poulpe de Palamos, gyosa de bruccio Corse

Côte de veau aux morilles (pour 2 personnes), asperges vertes rôties, condiment aux agrumes

et graines de Sarazin soufflées, ail des ours et jus marbré au vin d’Arbois (+29€/pers)

*

Vacherin aux fruits exotiques, meringue légère au citron vert, sorbet noix de coco

Soufflé caramel, crème glacée vanille, éclats de caramel cassant

Douceur acidulée aux agrumes, crème légère au Yuzu,
cœur coulant citron, mains de Bouddha confite
*

Restaurants à Paris * Restaurants à Paris 8 ème *  

Les restos - guide de restaurants *  Resto à Paris -  Guide de Restaurants

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Copyright © 2019 Paris gourmand - Tous droits réservés - CGU
Mentions Légales - Qui sommes nous ? - Plan du site

Politique de confidentialité Politique des Cookies